jeudi, octobre 20, 2005

Patrick Dupont Mireille Dumas

N'en déplaise à Patrick Dupont que je n'ai jamais vu danser mais je suis tombée définitivement amoureuse de Rudolf Noureev lorsqu'il a dansé pour la première fois en France au Théâtre des Champs Elysées dans La Belle au bois dormant Le public ne pouvait le laisser partir, jouissant de chacun de ses saluts, de ses ports de tête à l'ancienne, tel un oiseau qui se lisserait le bec sous ses ailes. Il était Le Prince dans toute sa grâce et noblesse, alors que nous avions l'habitude des ports de bras genre matamore victorieux.
Ceci dit, Patrick Dupont a été extrèmement émouvant dans ses envolées poétiques pour raconter tout les drames qu'il a affronté. Derrière la montagne, il y a la mer! Il faut être capable de rêver pour vivre la réalité!

1 commentaire:

Anonyme a dit…

I have a opt in leads site. It pretty much covers opt in leads related stuff.

Donald